[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] []
[Accueil pages personnelles]
[Réciprocité Actes]
[Claire et Marc Héber-Suffrin]
[Biographie de Claire]
[Biographie de Marc]
[Formations que nous proposons]
[Nos interventions]
[Bib-page info]
[Nos livres]
[Autres livres RERS]
[notre biblio de travail]
[Bibliographie sur la réciprocité]
[Articles Héber-Suffrin]
[Articles sur les RERS, autres auteurs]
[Bib_Mamilyce Edition]
[Des créations collectives par des RERS]
[Préfaces ou postfaces]
[RERS Exemples de réseaux]
[Histoire des RERS]
[RERS_Recherches]
[Des universités d'été]
[Les RERS à l'école]
[RERS en entreprise]
[rers_formation_animateurs_de_formation_rers]
[RERS_traductions]
[Réciprocité Actes]
[Réciprocité formatrice]
[Réciprocité et Education populaire]
[Formations réciproques et solidaires entre collectifs]
[Bibliographie sur la réciprocité]
[Références éthiques]
[Références en pédagogie]
[Ateliers d'écriture]
[Ateliers de lecture]
[Liens RERS]
[Liens vers sites amis]
[Contact]
[Contact]
[]
[]
[]
[]
[]
[]

3. Un grand projet
"Savoirs en fête"
11 octobre 2014 - Cliquer
  

4. Prix de la réciprocité 2014
Attribué à Anne Vinérier
Cliquer pour :

5. Claire a  reçu les insignes d'Officier de la Légion d'honneur, des mains de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, le 6 février 2013, à l'Hôtel de Matignon.
"Je souhaite partager cette reconnaissance avec tous les participants des RERS".

1."Lettre internationale Savoirs et réciprocité"
Décembre 2014

2. Un ouvrage
de Marc Héber-Suffrin :
"L'éducation populaire, une méthode, douze entrées pour tenir ouvertes les portes du futur". 2014, Chronique sociale

  

A signaler
"L'Education psycho-sociale à l'école". Armen Tarpinian Maridjo Graner (direction).
Chronique sociale











Trois classes ouvertes et coopératives à Orly. Racontées par l’institutrice et une trentaine de ses anciens élèves, quatre de leurs parents, des enseignants du primaire et du collège, des intervenants et membres du réseau d’échanges de connaissances d’alors.
Des élèves qui affirment avoir expérimenté le plaisir d’aller à l’école, le désir d’apprendre, le bonheur de coopérer, la chance de s’entraider, l’efficacité d’enseigner à leur tour…
Une pratique pédagogique innovante qui peut largement inspirer les nécessaires changements de l’Ecole, de la pédagogie, du métier d’élève et du métier d’enseignant, de la formation des enseignants, des liens avec le territoire de vie proche et le monde de l’éducation populaire.
Une évaluation rare : environ quarante ans plus tard, des adultes responsables indiquent ce qu’a été pour eux cette expérience et ce qu’elle a pu leur apporter.
On découvre, dans ces classes, les racines, les fondements, les fondations des Réseaux d’échanges réciproques de savoirs.
Une Ecole « ouverte », dynamisée par la richesse de son environnement social et culturel, dans le village, dans le canton, dans le quartier, dans la ville ? Les institutions d’éducation – l’Ecole, l’Université… – contribuant au développement des formations « pour tous », « par tous », tout au long de la vie et dans toutes les situations de la vie ? Oui, c’est possible !

  


Claire et Marc Héber-Suffrin
"Penser, apprendre, agir en réseaux"
 
2011 - 5 €

Paysage générationnel et formation tout au long de la vie
Martine Lani-Bayle et Aneta Slowik (dir.)
Cliquer sur le livre


Pierre Héber-Suffrin

graphic

  

Nouvelle parution













Quatrième de couverture
et bon de commande

Privé














  

Ce site a été fait, dans le cadre des RERS, grâce à l'aide de Chantal Renon-Thouret

Le Cantal

Quarante après la création du premier réseau à Orly, Claire et Marc Héber-Suffrin s’interrogent sur l’actualité des Réseaux d’échanges réciproques de savoirs et  de la réciprocité en éducation et en formation.

1. Ces réseaux sont actuels parce qu’ils se sont toujours construits et ont évolué en prise avec les réalités sociales  et les évolutions de la société.

2. Parce qu’ils prennent en compte des questions de société actuelles : culturelles, sociales, politiques, économiques…

3. Parce qu’ils développent de la présence formatrice à soi et à autrui.

4. Parce qu’ils sont créés en permanence par des citoyennes et des citoyens.

5.Parce qu’ils se fondent sur des valeurs que nous souhaitons permanente, comme, par exemple, la solidarité.

Claire et Marc Héber-Suffrin font ici le point de leurs expériences et de leurs réflexions sur ces réseaux et leurs évolutions.

Nouvelle édition de « Savoirs et réseaux », 2009


  

Réactions d'André de Peretti

Cet ouvrage est le résultat d’une réflexion collective autour de la question :

"En quoi la réciprocité construit-elle des solidarités?"

Il s’appuie sur les Actes d’un colloque en 2008 autour de cette question cruciale !

23 auteurs, Français et Québécois.

5 parties :

Réciprocité, où es-tu : Des expériences très diverses de réciprocité

Réciprocité qui es-tu ? Essayer de comprendre ce que nous mettons sous ce terme, réciprocité dans les relations et réciprocité pour mieux apprendre

Réciprocité, pourquoi es-tu ? Quels sont les enjeux de la réciprocité ? Quels défis nous permet-elle d’affronter ?

Réciprocité, comment es-tu ? Quelles sont les situations, les conditions qui permettent de la vivre et de la développer ?

Réciprocité, où vas-tu ? Quel avenir donne-t-elle dans différents champs de la société : vie quotidienne, droit des enfants, travail social, entreprise. Pourquoi, plus que jamais, il semble important de faire fond sur la réciprocité ?

  

"Une instruction que l'on reçoit sans la transmettre forme des esprits sans dynamisme, sans autocritique." Gaston Bachelard

Privé Famille

Nouvelle édition 2012 de
"Savoirs et réseaux"

Actualités

  

Claire et Marc Héber-Suffrin et les Réseaux d'échanges réciproques de savoirs